paypal

Quelle est la base de données de Paypal ?

Paypal, l’incontournable système de paiement en ligne existant depuis plus de 20 ans (la société date de 1998 mais le Paypal que l’on connaît date de 2002) a forcément besoin de bases de données afin de stocker ses données et ses transferts d’argent.

Paypal a très vite été confronté à des problème de volume et a mis en place un outil interne appelé HERA (pour High Efficiency Reliable Access – disponible gratuitement sur Github).

Il n’existait pas de solutions existantes matures pour résoudre leurs problèmes de croissance et aujourd’hui ce sont plusieurs dizaines de milliers d’applications qui se connectent à des milliers d’instances de bases de données chaque jour. Paypal traite quotidiennement plusieurs centaines de milliards de requêtes SQL représentant plus de 74Po (peta octets) de données.

Pour le transfert d’argent, Paypal se base sur le robuste SGBD d’Oracle. Il permet notamment de supporter des centaines de transactions monétaires chaque seconde.

Pour les autres données et pour exploiter les masses considérables d’informations à moindre coût, MySQL entre autres est utilisé. MySQL est aussi privilégié car il est idéal pour les connexions avec les applications tierces.

Photo : Tim Reckmann