Modéliser avec Merise

La modélisation est LA tâche fondamentale lorsque l’on conçoit une base de données. L’outil Merise est ici très pratique. Il donne la méthode pour mener à bien cette étape difficile.

Bonne modélisation = base de données « future-proof »

L’analyse est une étape longue et pas forcément évidente. Pourtant elle est rentable dès que l’on veut faire les choses correctement. D’une modélisation juste découle une bonne compréhension des flux d’information et de la logique métier. Les outils peuvent évoluer : si l’analyse est bonne, les données et les bases de données qui permettent d’y accéder serviront de longues années.

À l’inverse lorsque la modélisation est bâclée ou bien lorsque la base de données est construite de façon empirique, les différentes briques logicielles ne s’accordent pas entre elles car il n’y a pas de logique commune. À terme, tout devra être cassé pour être reconstruit sur des fondations solides.

Comment modéliser une base de données ?

Les 4 niveaux de Merise

Merise propose un pack d’outils (les schémas ou modèles) sur 4 niveaux :

  • Le niveau conceptuel : Représentation des concepts et des relations. Le but est ici de définir le Quoi.
  • Le niveau organisationnel : Le niveau conceptuel est très abstrait. À ce stade Merise s’intéresse ici à préciser le Quand, le Qui et le Ou.
  • Le niveau logique : Transcription du niveau conceptuel en pseudo langage informatique. Avec quoi est ici la question que propose de résoudre le niveau logique.
  • Le niveau physique : Application concrète du niveau logique en vrai langage informatique. C’est le Comment concrètement.

Données et traitements séparés

La méthode Merise stipule que les données et les traitements doivent être séparés.

  • Données : ce qui est statique. Les données sont les documents ou informations transmises ou récupérées d’après des interviews réalisées ou la collecte de documents (factures, devis, … internes ou externes)
  • Traitements : ce qui est dynamique. Un traitement est déclenché lorsqu’un événement se produit (une facture arrive, un devis revient signé, un rdv est pris…)

Ainsi, pour chaque niveau, il existe un outil dédié aux données et un autre aux traitements.

NiveauConceptuelOrganisationnelLogiquePhysique
DonnéesModèle Conceptuel des Données (MCD)Modèle Organisationnel des Données (MOD)Modèle Logique des Données (MLD)Modèle Physique des Données (MPD)
Traitements Modèle Conceptuel des Traitements (MCT)Modèle Organisationnel des Traitements (MOT)Modèle Logique des traitements (MLT)Modèle Opérationnel et Physique des Traitements (MOPT)

Quelles données informatiser ?

  • Les données stockées doivent être non décomposables (adresse, code postal, ville plutôt qu’adresse complète)
  • Les données stockées ne sont pas déductibles (on stocke la date de naissance plutôt que l’age)

 

 

Laisser un commentaire